Un site : indispensable!

Un site : indispensable!

Vous avez une entreprise et souvent vous mettez en place des campagnes de publicités, vous êtes-vous déjà demandé combien cela vous coûtait en comparaison d'un site web? Et surtout, vous êtes-vous demandé quel impact cela avait comparativement à une présence permanente sur le web?

Les médias classiques, chers et ponctuels

Voici quelques uns des coûts publicitaires classiques :

  • Coût d'une publicité par impression de flyers 15*21cm : environ 300€ pour 5000 exemplaires chez ooprint ou alloprint.
  • Coût d'un encart dans un annuaire comme les pages jaunes : les prix sont difficiles à obtenir, en tous les cas ils ne sont pas en ligne mais cela tourne autour de 1500€ environ pour un an en 8*4cm.
  • Coût d'une publicité sur un petit site : entre 1300€/160.000xpf et 2500€/300.000xpf par an pour une bannière flash.
  • Une campagne email a un intérêt si vous avez un site web, au moins pour en mesurer le retour, et coûte environ 0.1€/120xpf par adresse mail utilisée
  • Télémarketing efficace mais cher 10000€ pour 1000 appels d'après l'Entreprise.com
  • Même si c'est un média assez inaccessible pour les petites structures, les publicités à la télévision ou à la radio ont un fort impact, c'est vrai. Mais à quel prix? Entre 5000 et 12000€ les 30 secondes pour une parution en diffusion régionale aux heures de grande audience sur France 3, et 5000€ environ sur France2. Sans compter le prix de réalisation du film publicitaire lui même qui coûtera très cher lui aussi.
  • Les autres campagnes de publicité comme le street marketing nécessitent encore des budgets importants.

Sachant que le taux de retour d'une campagne non ciblée est d'environ 3% et que ce sont des opérations ponctuelles, le rendement pour le budget investi semble assez faible. En tous les cas par rapport à ce qu'apporte un site web qui permet d'avoir en permanence vos informations accessibles et de façon aussi détaillées que vous le souhaitez pour un prix bien moindre! surtout qu'une fois créé, vous le mettez à jour vous même et cela ne vous coûte plusque l'hébergement.

Votre site : la permanence à prix bas!

Un site web attaque le processus de vente de l'autre côté : c'est le client qui vient. Par exemple, en décembre 2005, selon une enquête de Ipsos Média, 45 % des Français se renseignaient sur internet avant d'acheter. Cela ne veut pas dire que sans site web vous n'existiez pas, en effet si vous vendez des produits standards, les internautes peuvent se renseigner ailleurs et ensuite venir chez vous (s'ils ont pu connaitre les prix par ailleurs...). Mais si vous vendez un service, un savoir faire ou des produits spécialisés, c'est pratiquement cela, pour 55% des acheteurs déjà en phase d'achat vous n'existiez pas. Effarant non?
Et ça c'était en 2005. Aujourd'hui en 2009, selon une enquête Médiamétrie, on passe à 8 acheteurs sur 10 qui se renseignent avant sur internet : si vous n'avez pas de site web, il vous en reste deux... pour le moment.

De l'autre côté du process d'achat, en 2006, 61% des PME avaient fait le choix d'avoir un site web, et 3 dirigeants sur 4 jugeaient déjà alors que leur site était un vrai outil d'amélioration des performances de l'entreprise (selon BNP Paribas Lease Group).